Week-end de la Joie de Lire : samedi 6 novembre !

  • Un clown fantaisiste déambule au fil des pages, de facéties en facéties, défiant le lecteur d'attraper son nez rouge.

  • Mon tout petit Nouv.

    Une mère tourne doucement sur elle-même avec son bébé dans les bras, son enfant, son tout-petit, qui grandit imperceptiblement alors qu'elle lui murmure des mots doux, lui raconte leur histoire. Peu à peu l'enfant devient un homme et c'est la mère qui rapetisse encore et encore...
    Un livre sur la maternité, l'amour tout simplement, qui peut se regarder comme un flipbook. Une ronde, une farandole, qui raconte avec poésie le cycle de la vie.
    Pour ce livre, Albertine utilise uniquement un crayon gris.
    Les mots simples de Germano Zullo alliés aux dessins purs d'Albertine donnent encore plus d'intensité et d'émotion au propos.

  • Au parc, des enfants s'amusent et se posent la question de leur avenir. Quel métier aimeraient-ils faire plus tard ? Dévalant le toboggan, un jeune garçon passe de page en page, et chaque fois s'imagine faisant un métier nouveau : alpiniste, pompier, mannequin, aventurier, coureur cycliste...
    Un album humoristique, très BD, qui dégage une belle énergie. Cette fois, Victor Hussenot a troqué le stylo bille qui a fait le succès de « Au pays des lignes » et des « Amoureux », pour la tablette graphique et toute une palette de couleurs franches. Un album qui s'ouvre à la verticale et qui se lit comme on descend un toboggan, de haut en bas et à toute vitesse !

  • Albertine a déjà réalisé des titres pour la collection « livres-promenade » mais, avec Séraphine, elle va plus loin encore dans les détails et la diversité des situations. Au fil des pages, on assiste au plus beau jour de l'année pour Séraphine : la petite fille fête son anniversaire. On retrouve avec plaisir l'univers onirique et facétieux de l'artiste genevoise. Petite surprise :
    Contrairement à ses habitudes, l'illustratrice s'essaie à la coloration numérique et enrichit sa palette de nouvelles teintes.

  • Un album sans texte qui célèbre l'Amour avec un grand A. En rouge et bleu, au stylo bille, comme les précédents ouvrages de Victor Hussenot, cet album raconte l'histoire de deux amoureux, une fille en rouge et un garçon en bleu, qui inventent leur quotidien, leur vie à deux, dessinent leurs envies, leurs jeux, leur univers et se soutiennent l'un l'autre. Bien sûr il y a des fâcheries, des colères, mais l'amour est toujours le plus fort.
    Un livre gai, frais, vivant, sur l'amour comme un jeu, comme une évidence... Beau et sensible, un album à offrir à tous les amoureux de tous les âges !

  • Marta, la vache de M. Pincho, n'est pas une vache comme les autres. Elle est orange et s'intéresse à bien plus de choses que ses congénères. Lorsqu'elle voit passer des cyclistes, c'est décidé : elle veut apprendre elle aussi à faire du vélo. Un peu de bricolage, quelques jours d'apprentissage et là voilà prête pour la grande course annuelle !
    Remportera-t-elle le fameux Pneu d'or ?
    Un personnage attachant, curieux et drôle.
    Les aventures de la vache orange Marta parues pour la première fois en 2001 lancèrent véritablement sur le devant de la scène le couple d'artistes Albertine et Germano Zullo.
    Elles reparaissent aujourd'hui en mini-poche pour le bonheur de tous.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Chemin des souvenirs est la suite d'Au Pays des lignes, première bande dessinée de Victor Hussenot à La Joie de lire, sortie en 2014. A la fin de ce premier opus, le lecteur avait laissé le héros, un drôle de petit bonhomme tout bleu chasseur de dragons, alors qu'il venait de raccompagner chez ses parents une petite fille rouge qu'il avait sauvée des griffes d'un monstre jaune. Cette fois le petit garçon parcourt la montagne à la recherche de son amoureuse dont le souvenir l'obsède. Mais sa quête est semée d'embûches et de rencontres plus ou moins amicales.
    Très graphique, sans parole et au stylo bille, tout comme Au Pays des lignes, Le Chemin des souvenirs raconte une belle histoire d'amour et d'aventures. Une suite captivante et tout aussi audacieuse qu'Au Pays des lignes...

  • Après avoir fait le tour du monde avec sa montgolfière, Marta part à la découverte des fonds marins. Mais qu'il est difficile de se faire de nouveaux amis quand on a des cornes pointues, même si l'on est très sympathique ! Les poissons s'enfuient à son approche. Heureusement Juliette la pieuvre est là...
    Les aventures de la vache orange Marta parues pour la première fois en 2001 lancèrent véritablement sur le devant de la scène le couple d'artistes Albertine et Germano Zullo.
    Elles reparaissent aujourd'hui en mini-poche pour le bonheur de tous.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Jeune auteur à la bibliographie galopante - une dizaine de livres et des participations à divers collectifs et revues (Polychromies, Kiblind, Papier, Gorgonzola...) - Victor Hussenot exprime une vision affirmée de la bande dessinée.
    Amateur de contraintes, jouant souvent avec les codes, il multiplie les projets dans des directions biens différentes, mais toujours connectées. Avec Les gris colorés, paru à La 5e Couche en 2014, Hussenot proposait une série d'histoires courtes et de dessins montrant les sensations et les relations des personnages uniquement par des couleurs et des formes. Cette fois-ci, le dispositif mis en place par l'auteur est de nous proposer 80 silhouettes qui sont autant de récits intimes ou de descriptions des sentiments. L'Oubapo a profondément marqué Hussenot, qui a vu dans les contraintes une manière de représenter visuellement des questions existentielles et temporelles avec la boucle par exemple, comme chez Escher que l'auteur apprécie beaucoup. Faire de la bande dessinée avec des contraintes, c'était un moyen de réfléchir aux questions humaines et universelles, tout en dessinant.

  • Les spectateurs

    Victor Hussenot

    Quinze histoires racontées par un personnage différent et autant d'anecdotes relatant impressions et émotions au coeur de la ville. Ces Spectateurs contemplent la vie comme on assiste à une pièce de théâtre, dans laquelle les lieux, temps et mémoire incarneraient les premiers rôles. À travers ces expériences du quotidien se dessine une réflexion sur l'existence humaine. Intime et universel.

  • Au Pays des lignes raconte l'histoire d'un drôle de petit bonhomme tout bleu chasseur de dragons. En montagne, dans un univers hostile et sauvage, il rencontre une petite fille rouge totalement perdue. Les deux enfants vont peu à peu tomber amoureux, se battre avec un monstre jaune, vivre ensemble toutes sortes d'aventures avant de retrouver les parents de la fillette. Très graphique, sans parole, dessiné au stylo bille et principalement en rouge et bleu, Au Pays des lignes est une BD minimaliste mais avec une trame narrative forte. L'histoire très rythmée se déroule toujours à distance, jamais en gros plan. Par de simples petites lignes, droites ou courbes, sans fioritures, l'illustrateur arrive à rendre vivants ses personnages et à faire passer leurs émotions.

  • Contrairement à ses congénères, Marta, la très belle vache orange de Monsieur Pincho, n'aime pas regarder passer les trains. Cultivant une certaine forme d'originalité, elle préfère les courses de bicyclette, les voyages en montgolfière ou en sous-marin. La voilà qui revient d'un long périple, heureuse de retrouver ses copines et M. Pincho. Mais l'ambiance est tendue à la ferme : dans les parages, un loup s'est installée et les vaches timorées tremblent...
    Les aventures de la vache orange Marta parues pour la première fois en 2001 lancèrent véritablement sur le devant de la scène le couple d'artistes Albertine et Germano Zullo.
    Elles reparaissent aujourd'hui en mini-poche pour le bonheur de tous.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Récit non-linéaire de petites histoires quotidiennes de tout un chacun, Les Gris colorés est une série d'histoires courtes et de dessins mettant en rapport les sensations des personnages avec des couleurs afin de mettre en évidence la signification émotionnelle de chaque situation. Ces gris colorés sont une source sur notre nature d'homme et de femme dans notre société contemporaine.
    Le langage des bulles y est quasiment absent, comme pour mieux laisser place à celui de la couleur, au dialogue entre contour et surface.
    Se dégageant de la perspective et de la représentation de l'espace, Victor Hussenot donne la part belle au ressenti de ses personnages. Mettant la forme au service du fond, assumant le vide au profit du plein, il se débarrasse de la case et de la bulle, jouissant ainsi de l'espace de la planche. La séduction immédiate que procure la couleur, faisant écho au blanc de la page et aux contours net de son trait, confère au livre son accessibilité et sa facilité de lecture.
    Cette nouvelle édition est augmentée de 8 pages.

  • Marta la vache orange découvre un jour une montgolfière volant dans le ciel. Sa décision est prise, elle rejoindra le pays des montgolfières. Elle glisse dans sa valise une brosse à dent, une lavette à cornes, quelques cotons démaquillants et le dernier numéro de Vache magazine. Elle s'installe sur le tracteur tout rouillé prêté par le fermier et en route. Mais le chemin est long avant d'atteindre l'immense montagne derrière laquelle se trouve le pays des montgolfières.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les étoiles du temps

    Victor Hussenot

    Le temps est mathématique, mais aussi aléatoire, subjectif... insaisissable. Pour preuve, plus on vieillit et plus il semble s'accélérer. De raisonnements logiques en déambulations imaginaires, le personnage principal de cette enquête singulière s'interroge sur notre perception du temps et ses représentations. Une quête qui le mène de l'enfance aux divers âges de la vie. Mêlant intime et universel, Victor Hussenot poursuit ici avec brio sa réflexion graphique et poétique sur l'existence humaine.

  • Ca y est. Je les entends. C'est eux. Je suis sûre que c'est eux. Je ne les vois pas, mais je les entends. Où sont-ils ? Combien sont-ils ? Cent ? Mille ?
    (...) » Mais de qui parle-t-on ? De qui peut bien avoir peur cette belle jeune femme aux cheveux roux et à la jupe bleue à pois jaunes ? D'animaux fantastiques et effrayants ? De monstres sanguinaires ? De loups à poils verts et aux griffes acérées ? D'ogres immenses et affamés ? Et d'ailleurs qui est-elle cette jeune femme ? Pourquoi estce qu'elle reste là au lieu de fuir ? Ou de se cacher ?
    Un album jubilatoire sur la rentrée scolaire vue par l'institutrice.
    Un concentré de bonne humeur et de drôlerie.
    Un album qui devrait rassurer les enfants et les aider à aborder en toute sérénité la nouvelle rentrée des classes!

  • La nuit est souvent source de peur et d'appréhension pour l'enfant. Cet album lui apprendra le pouvoir des "mots-songes".
    « Surtout ne pas bouger Laisser faire les fées les génies et les elfes Laisser passer les carrosses et les citrouilles Puis sauter dans un mot-songe transatlantique Et partir avec lui vent debout Faire la longue traversée de la nuit » Et des mots-songes, il y en a pour toutes les situations :
    Pour assoupir les dragons intérieurs, pour découvrir le secret du noir de la nuit, pour se sentir libre comme l'air, pour actionner le piège à cauchemar...

  • Tina travaille sur un bateau ; elle range les cabines, elle fait les lits, elle lave les fenêtres.
    Parfois les cabines n'ont pas de fenêtre, alors Tina accroche au mur une grande photo où on voit la mer et le ciel ; c'est presque pareil. Tina a un amoureux ; il est cuisinier. Toute la journée, il pèle des carottes, coupe des courgettes, hâche du persil ; et tous les soirs, il fait des pâtes à la tomate, des fl eurs farcies et des crèmes glacées. Mais sa spécialité, c'est le poisson ; le vrai, pas celui en petits rectangles. Antonio travaille aussi sur un bateau mais pas sur celui de Tina. Alors forcément ils ne se voient pas souvent. Le soir ils s'écrivent. Une belle histoire d'amour mise en couleurs par Albertine et racontée avec les mots délicats et justes de Sylvie Neeman.

  • Selon le principe des livres promenade, les tout-petits suivent de page en page des personnages qu'ils retrouvent dans tous les titres de la collection. Après À la mer , En ville et À la montagne , nous voici à la campagne. On retrouve avec bonheur les images pétillantes et colorées d'Albertine et aussi le petit Lulu et sa maman. Cette fois le petit Lulu pense à son avenir et cherche le métier qu'il pourrait faire plus tard : Docteur ? Pompier ? Policier ? Le lecteur, lui, se promène entre le marché, le jardin potager, la basse-cour, le moulin ou la forêt. Attention, au milieu des moutons et autres lapins peuvent se cacher un rhinocéros, des extra-terrestres et d'autres créatures...
    /> Un album tout carton qui aiguise le sens de l'observation.

  • Les Robes est un album généreux de par ses dimensions et ses couleurs. Chaque double page s'ouvre sur une robe extravagante en grande dimension. En face de chaque robe, un petit texte raconte un instant de vie, dresse en quelques lignes le portrait de Morgane la fi lle de la postière qui aime jouer seule dans un coin, de Marc-Henry le petit garçon maladivement timide, ou encore de Mélina qui collectionne tout ce qui est dégoûtant. Un jeu de miroirs décalé dont le propos est intimiste et qu'Albertine fait briller au grand jour. Ce livre accompagnera une exposition d'Albertine à L'Art à la page à Paris en novembre 2014.

  • Selon le principe des livres promenade, les tout-petits suivent de page en page des personnages qu'ils retrouvent dans tous les titres de la collection. Après À la mer et En Ville, nous voici à la montagne. en hiver ! Sur un télésiège, en terrasse, à la patinoire, avec des skis aux pieds ou des patins à glace, les fesses sur une luge ou dans la neige, la vie à la montagne c'est l'aventure ! Superman est toujours là bien sûr, retenant nuages et avalanche, de drôles d'animaux profitent des sports d'hiver et se mélangent aux alpinistes et aux skieurs, et le petit garçon des précédents livres promenade, arrivé à l'âge des « pourquoi » questionne sans cesse sa maman.
    Un album tout carton drôle et coloré qui aiguise le sens de l'observation !

  • Arrivé au bout d'une route, un camionneur ouvre la porte de sa remorque.
    Une nuée d'oiseaux prennent leur envol et disparaissent à l'horizon. Au fond du camion, reste un petit oiseau, timide. Il ne semble pas avoir l'intention de suivre ses camarades. L'homme lui propose alors de partager son sandwich. Ils échangent quelques propos sur la vie et le petit oiseau ayant pris courage finit par s'envoler à son tour. Le camionneur repart dans son véhicule. Mais tous les oiseaux reviennent et l'emportent dans le ciel.
    Un texte poétique, des gouaches aux couleurs chaudes. Germano Zullo et Albertine emportent le lecteur dans leur monde d'une fantaisie douce et généreuse.

  • Un album tout carton qui aiguise le sens de l'observation et de l'humour !
    Selon le principe des livres promenade, les tout-petits suivent de page en page des personnages qu'ils retrouveront dans les autres titres de la collection. Après À la mer, c'est la ville qui fourmille de détails.

  • Qui n'a pas déjà rêvé de partir en vacances au bord de la mer pour profiter du farniente des sé´jours balnéaires? Scènes d'hôtel ou de plage saisies avec l'humour coutumier de ces deux auteurs, cet album grand format est à apprécier à plusieurs niveaux. Comme dans nos livres promenade (Rotraut Suzanne Berner), les lecteurs voient des personnages de page en page, qu'ils retrouveront dans les autres titres de la collection.

    Germano ZULLO est né le 16 mai 1968 à Genève. Après une formation supérieure en commerce, il voyage deux ans en Europe. De 1992 à 2002, il travaille comme comptable. Dès 1996, il publie aux Editions La Joie de lire, avec l'illustratrice Albertine, de nombreuses histoires pour enfants. Il écrit aussi des histoires érotiques et des poèmes et a publié, toujours aux éditions La Joie de lire, un roman pour adolescent intitulé Quelques années de moins que la Lune.
    ALBERTINE a déjà plusieurs livres à son actif. Elle a participé à de nombreuses expositions en Suisse et à l'étranger. Elle est aussi illustratrice de presse. Elle enseigne la sérigraphie à l'école supérieure d'arts visuels de Genève. Albertine est la première artiste suisse à avoir obtenu la prestigieuse « Pomme d'Or » de Bratislava.

empty