La Martiniere Jeunesse

  • Michel, le narrateur, est un pigiste de 24 ans. Au journal, on ne prend pas vraiment au sérieux les désordres étudiants qui ont commencé à la faculté de Nanterre et à part lui, personne ne propose de rapporter les faits.
    Dans son carnet de bord, il consigne les événements auxquels il assiste au cours de ses pérégrinations dans Paris et les rencontres faites durant ce mois de mai inoubliable. Un carnet où l'on retrouve l'esprit de Mai 68 qui a animé les manifestants et résonné dans les rues avec ces tracts, affiches, slogans : autant de témoignages d'une époque inventive et pleine d'espérances.
    Un roman graphique en bichromie qui veut transmettre une impression juste de Mai 68, en hommage à l'effervescence créative de cette période mythique.
    Un journal intime, épique, pour vivre cette lame de fond qui déferla sur les valeurs traditionnelles de la société.

  • Après L'album de mon papa ou L'album de ma maman, voici un petit nouveau qui fait sa rentrée : L'album de mon école. Guidé par des questions et des activités, le lecteur se transforme en véritable petit reporter auprès de son instituteur, ses copains de classe ou ses parents, et la rentrée devient une enquête. L'enjeu ? Consigner dans les pages toute sa vie d'écolier, de l'organisation de la classe à la maitresse en passant par la récré, les devoirs, les sorties de classe ou encore le départ en vacances. Qu'il la trouve drôle ou barbante, passionnante ou énervante, l'enfant découvre au fil de son investigation les différentes facettes de l'école et s'investit dans son apprentissage en en comprenant les tenants et les aboutissants. Grâce aux échanges avec son instituteur, ses parents et ses grands-parents, un discours intergenerationnel se créé, dévoilant l'école d'un autre temps.
    Au fil des pages, deux discours se mêlent, celui qui guide le lecteur dans ses activités et un ton plus affectif qui introduit les thématiques.
    Un livre pour interviewer, écrire, coller, dessiner, inventer, pour témoigner de son passage à l'école et se laisser des souvenirs impérissables.

empty