La Bagnole

  • Depuis que son professeur lui a proposé de faire un reportage, Marco ne lâche plus son micro imaginaire. Tout se qui se passe dans sa vie de garçon de huit ans devient l'objet d'un "topo". Marco a tant de choses à rapporter qu'il en perd le sommeil. Ses parents n'en pouvant plus, tentent de lui interdire d'utiliser son micro. Marco se met alors à dessiner des histoires sur un mur... deux murs... tous les murs ! Ah, l'insatiable désir de raconter !

empty