A Vue D'oeil

  • La famille Goldman compte deux branches : les riches Goldman de Baltimore et les modestes Goldman de Montclair, dont est issu Marcus. Enfant, ce dernier était fasciné par le style de vie de ses cousins de Baltimore, mais le vernis s'est effrité... jusqu'au Drame. Depuis, une question hante Marcus : qu'est-il vraiment arrivé à ceux de Baltimore ?

  • En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu'elle estime être un chef-d'oeuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l'écrivain et apprend qu'il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n'a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n'était qu'une machination? Récit d'une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu'un roman peut bouleverser l'existence de ses lecteurs.

  • À soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique, avec pour seule compagnie un chat et un chien, et pour seules visites celles du facteur de l'archipel. Depuis qu'une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s'est isolé des hommes. Pour se prouver qu'il est encore en vie, chaque matin, il creuse un trou dans la glace et s'y immerge. Un jour, cette routine est interrompue par l'intrusion d'une femme arrimée à un déambulateur. Il s'agit d'Harriet, qu'il a aimée et abandonnée quarante ans plus tôt. Le temps de deux solstices d'hiver et d'un superbe solstice d'été, dans un espace compris entre une maison, une île, une forêt, une caravane, Fredrik recommence à vivre...

  • Dans les rochers proches de Fjällbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux autres squelettes de femmes. L'inspecteur Patrik Hedström est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne. Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt.

  • Un don

    Toni Morrison

    Virginie, 1682. Dans l'un des derniers états esclavagistes, Jacob Vaark, un fermier du Maryland, est de passage dans la plantation du Senhor d'Ortega, afin d'exiger le paiement d'une dette en souffrance. D'Ortega lui propose de choisir un esclave. Ce sera une petite fille chaussée de souliers trop grands pour elle, que sa mère le supplie d'emmener, plutôt qu'elle-même ou son petit garçon.

  • New York, années 70. Un funambule s'élance entre les Tours jumelles. Parmi ceux qui le contemplent, Corrigan, un prêtre irlandais qui cherche Dieu au milieu du Bronx ; Claire, qui a perdu son fils au Vietnam et enferme sa douleur dans son appartement cossu de Park Avenue ; Tillie, une prostituée noire qui arpente les nuits avec sa fille. Une ronde de personnages dont les destins vont s'entrecroiser au coeur de l'été, sur les trottoirs de la mégalopole.

  • Le 22 février 1942, exilé à Pétropolis, Stefan Zweig met fin à ses jours avec sa femme, Lotte. Le geste désespéré du grand humaniste n'a cessé, depuis, de fasciner et d'émouvoir. Mêlant le réel et la fiction, ce roman restitue les six derniers mois d'une vie, de la nostalgie des fastes de Vienne à l'appel des ténèbres. Après la fuite d'Autriche, après l'Angleterre et les États-Unis, le couple croit fouler au Brésil une terre d'avenir. Mais l'épouvante de la guerre emportera les deux êtres dans la tourmente.

  • Au seuil de sa fin de vie, Bjarni - fermier islandais - décide de rompre le silence et d'écrire une longue lettre à son grand amour perdu, Helga, sa belle voisine. Il y raconte l'existence qui s'est écoulée, de l'après-guerre à nos jours, les temps qui changent, la solitude glacée, mais surtout livre le secret d'une âme simple et le regret qui la torture : n'avoir pas su rompre avec son mode de vie immémorial en fuyant avec elle à Reykjavík. Bouleversante, brûlante et souvent drôle, cette Lettre à Helga est aussi prétexte à l'évocation d'un monde révolu : celui d'une vie paysanne traditionnelle islandaise qu'anime une âme pétrie de lectures bibliques et de légendes, entre mer et glace. Un roman épistolaire rafraîchissant et grave à la fois.Rufus interprète La Lettre à Helga en usant de toutes les facettes de son immense talent, mélange de mélancolie et de passion brûlante.

  • Les roses fauves

    Carole Martinez

    "Dans la sierra andalouse, il existe une vieille coutume : quand une femme sent la mort venir, elle brode un coussin en forme de coeur qu'elle bourre de bouts de papier sur lesquels sont écrits ses secrets.
    Lola vit seule au-dessus du bureau de poste où elle travaille, elle se dit comblée par son jardin. Dans sa chambre, trône une armoire de noces pleine des coeurs en tissu des femmes de sa lignée. Lola se demande si elle est faite de l'histoire familiale que ces coeurs interdits contiennent et dont elle ne sait rien. Sommes-nous écrits par ceux qui nous ont précédés ? Comme un conte, ce roman nous embarque dans un monde épineux où le merveilleux côtoie le réel et où poussent des roses fauves."

  • Quelque part dans une Amérique du Sud imaginaire, trois femmes d'une même lignée semblent promises à un destin similaire : enfanter une fille et ne jamais pouvoir révéler le nom du père. Elles se nomment Rose, Violette et Vera Candida. Elles sont toutes éprises de liberté mais enclines à la mélancolie, téméraires mais sujettes aux fatalités propres à leur sexe. Parmi elles, seule Vera Candida ose penser qu'un destin, cela se brise.

  • Invisible

    Paul Auster

    1967 : un jeune aspirant poète rencontre un énigmatique mécène français et sa sulfureuse maîtresse. Un meurtre scelle bientôt, de New York à Paris, cette communauté de destins placés sous le double signe du désir charnel et de la quête éperdue de justice. Superbe variation sur «l'ère du soupçon», Invisible explore les méandres psychiques de protagonistes immergés dans des relations complexes et tourmentées. Le vertigineux kaléidoscope du roman met en perspective changeante les séductions multiformes d'un récit dont le motif central ne cesse de se déplacer. On se délecte des tribulations du jeune Américain naïf et idéaliste confronté au secret et aux interdits.

  • Jade, journaliste et parisienne, a la trentaine.
    Sa grand-mère, victime d'un malaise, a été placée dans une maison de repos. Mue par une impulsion, pour lui éviter la maison de retraite préconisée à l'unanimité par ses filles qui ne veulent pas la prendre en charge, Jade l'enlève et l'installe dans son appartement parisien. Au fil de leur cohabitation et sous notre regard complice, la relation entre les deux femmes prend une dimension littéraire très inattendue.

  • Maria est retrouvée pendue dans son chalet d'été sur les bords du lac de Thingvellir.
    Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite d'une amie de cette femme qui lui affirme que ce n'était pas «le genre» de Maria de se suicider et qui lui remet une cassette contenant l'enregistrement d'une séance chez un médium que Maria était allée consulter pour entrer en contact dans l'au-delà avec sa mère. Celle-ci lui avait promis de lui envoyer un signe.
    Au pays du fantastique et des fantômes, aussi dubitatif que réticent, le commissaire Erlendur, troublé par l'audition de la cassette, se sent obligé de reprendre l'enquête à l'insu de tous. II découvre que les proches de Maria ne sont pas aussi fiables qu'ils en ont l'air.

  • Un soir de réveillon, María apprend brutalement que son mari la quitte pour un homme. Après onze années de mariage et deux adorables jumeaux, c'est pour elle un choc extrême qu'elle peine à surmonter. Mais son excentrique voisine Perla, naine surdouée, conseillère conjugale et coauteur de romans policiers, va la réconforter. Une aide d'autant plus précieuse que María se découvre un père biologique inattendu...

    Entre malice et poésie, Auður Ava Ólafsdóttir nous régale d'une de ces histoires dont elle a le secret. Un roman au charme fou dans les décors grandioses d'une Islande plongée en plein hiver boréal.

  • Quel rapport entre une femme qui empoisonne ses maris et un président de la République amoureux ? Quel lien entre un simple marin honnête et un escroc international vendant des bondieuseries usinées en Chine? Par quel miracle, une image de sainte Rita, patronne des causes désespérées, devient-elle le guide mystérieux de leurs existences ? Tous ces héros ont eu la possibilité de se racheter, de préférer la lumière à l'ombre.
    A chacun, un jour, la rédemption a été offerte. Certains l'ont reçue, d'autres l'ont refusée.

  • Zola Jackson

    Gilles Leroy

    Août 2005, delta du Mississippi : l'ouragan Katrina s'abat sur La Nouvelle-Orléans. Les digues cèdent sur le lac Pontchartrain et les quartiers modestes sont engloutis. La catastrophe touche de plein fouet la communauté noire. Tandis que ses voisins attendent des secours qui mettront des jours à arriver, l'institutrice Zola Jackson s'organise chez elle pour sa survie. L'eau continue de monter, inexorablement. Du ciel, les hélicoptères des télévisions filment la mort en direct. Réfugiée dans le grenier avec sa chienne Lady, Zola n'a peut-être pas dit son dernier mot.

  • Dans ce recueil d'une centaine de chroniques écrites pour la presse entre 1948 et aujourd'hui, Jean d'Ormesson nous fait parcourir son petit musée personnel. Il nous parle des gens qu'il aime et qu'il admire, de ses coups de gueule, des livres qui ont forgé son regard sur le monde et des géants qui l'ont fait rêver. De Plutarque à Edith Piaf en passant par Neil Armstrong, le plus sémillant de nos académiciens nous invite ici, avec toute la fraîcheur et l'érudition qu'on lui connaît, à rencontrer les légendes du siècle.

  • Dans une petite ville suédoise, Erica Falck découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d'eau gelée. Impliquée malgré elle dans l'enquête, Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point, l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux d'elle, la rejoint. À la recherche de la vérité, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge dans les strates d'une société provinciale qu'elle croyait bien connaître et découvre des secrets, d'autant plus sombres qu'un autre corps sera bientôt découvert...

  • Le congrès

    Jean-Guy Soumy

    Guillaume et Jehane sont mariés. Mais Louise, belle-soeur de Guillaume, convoite ses biens et sa charge de bâtisseur du roi. Elle ourdit une machination pour discréditer leur mariage. Guillaume est accusé d'impuissance et doit subir l'épreuve du «congrès». Devant prêtres, médecins, officiers judiciaires, matrones et courtisans, il est sommé d'honorer sa femme, de prouver qu'il peut «dresser, pénétrer, mouiller». Pour sauver leur mariage et leur honneur, Guillaume et Jehane vont, en public, se plier à cette sombre mascarade, dont les conséquences seront bien lourdes...

  • En juin 1943, Dominique, un garçonnet de 6 ans, a dû fuir Marseille pour aller se réfugier à Moustiers-Sainte-Marie avec sa mère et son cousin Gérard. Son père, résistant, a été déporté. Dans ce coin reculé de Haute-Provence, les bruits de bottes restent lointains et l'on mange presque à sa faim. Parfois, il est même possible de remplacer les rutabagas par de savoureuses pommes de terre ou de se procurer des oeufs, du pain et du bon lait de chèvre qu'on rapporte tout chaud à la maison dans un petit pot en fer-blanc...

  • George Marshalson est inquiet : sa fille n'est pas rentrée. Il part à sa recherche et découvre son corps à deux pas de la maison familiale. Peu après, une deuxième jeune fille est assassinée. Ces meurtres sont-ils liés?? L'inspecteur Wexford, chargé de l'enquête, se sent d'autant plus concerné qu'il imagine combien ce serait terrible s'il apprenait que l'une de ses filles a été assassinée. Sylvia, en particulier, a toujours été une source d'inquiétude : mère de deux enfants, qu'elle élève seule, elle en attend un troisième, ce qui n'est pas sans provoquer de vives tensions entre Wexford et sa femme. Il entreprend l'enquête la plus perturbante de sa carrière pour s'assurer que personne d'autre n'accouchera dans la douleur.

  • Au fil de ce voyage au long cours, on croise le tout premier géographe, un homme de la Préhistoire. Fatigué de s'égarer sur le chemin de sa caverne, il griffonne la première carte sur un rocher. On rencontre aussi Romulus, le premier traceur de frontière ; des douaniers népalais perchés sur un glacier. Peuplées de conquistadors égarés et de grognards enneigés, d'explorateurs rêveurs et de monarques baptiseurs, les pérégrinations de Lapouge dessinent les contours d'une géographie vivante, épique, érudite sans jamais être pédante.

  • La sécheresse fait rage en cette année 1917 dans le Dakota du Sud. Voilà quatorze ans que Rachel et Isaac DuPree ont quitté Chicago pour tenter leur chance sur cette terre aride et inhospitalière. Pour Isaac, ancien soldat, le défi est à sa hauteur et il est motivé par sa fierté et son ambition implacables. Il est vrai que les fermiers et propriétaires de ranch de couleur sont rares dans l'ouest des Etats-Unis. La pluie se fait attendre, le bétail est mourant, les provisions s'amenuisent. Déterminée à donner à ses enfants la vie qu'ils méritent, Rachel devra trouver en elle la force de faire ce qui est juste, et ce en dépit de son mari...

empty