Œuvres classiques

  • Le sphinx rouge

    Alexandre Dumas

    Décembre 1628. D'Artagnan et les trois mousquetaires participent au siège de La Rochelle. Victorieux des Anglais, le cardinal de Richelieu regagne Paris. Au même moment, un jeune aristocrate arrive dans la capitale, le comte de Moret, porteur de mystérieuses lettres destinées à Marie de Médicis, à Anne d'Autriche et au duc d'Orléans. C'est le début d'une véritable saga, faite de complots, d'aventures, de passions et de jeux de pouvoir. Avec, au coeur du tourbillon, Richelieu, surnommé le Sphinx rouge, dont l'ombre planait déjà sur Les Trois Mousquetaires et qui apparaît ici en pleine lumière, déjouant toutes les intrigues qui menacent le trône de France.

    Publié en feuilleton en 1865 et 1866, ce grand roman oublié est l'un des derniers qu'Alexandre Dumas ait écrits. Dans ce livre qui débute quelques jours seulement après Les Trois Mousquetaires - et non « vingt ans après » - nous est dévoilé tout un pan de l'histoire de France : de la vérité cachée sur la mort d'Henri IV à l'arrivée de Mazarin. Le Sphinx rouge est suivi ici d'un autre récit de Dumas, La Colombe, qui conclut les aventures du comte de Moret.

  • Qui d'entre nous, à un moment ou à un autre, ne s'est jamais demandé, au sujet d'une expression bizarre ou inconnue : « Mais au fait, d'où cela vient-il ? »
    C'est la réponse à un certain nombre de ces questions que nous propose cet ouvrage ludique.
    Question : « Pourquoi les couteaux de table ont-ils le bout arrondi ? »
    Réponse : « C'est le cardinal de Richelieu, exaspéré de voir les convives se curer les dents avec la pointe de leur couteau, qui en commanda au bout arrondi. De nombreux gentilshommes adoptèrent cet usage, et le couteau à bout rond fut bientôt présent sur toutes les tables. »
    Regroupées en chapitres thématiques (argent, traditions, chasse et pêche, sciences, mythologie, etc.), ces questions, avec leurs réponses circonstanciées, sont un très divertissant et très instructif florilège de formules que nous employons tous, le plus souvent sans en connaître l'origine.

  • Qui d'entre nous, à un moment ou à un autre, ne s'est jamais demandé, au sujet d'une expression bizarre ou inconnue : " Mais, au fait, d'où cela vient-il ? " C'est la réponse à un certain nombre de ces questions que nous propose cet ouvrage ludique. Question " Pourquoi dit-on "c'est OK"oe " Réponse : " Ce terme apparaît durant la guerre de Sécession. Chaque soir, le rapport mentionnait le nombre de tués. Les bons jours, lorsqu'il n'y avait eu aucun tué, on écrivait "OK" (pour 0 killed). Donc, et c'est bien connu, quand tout est "OK", c'est que tout va bien. " Regroupées en chapitres thématiques (argent, traditions, chasse et pêche, sciences, mythologie, etc.), ces questions, avec leurs réponses circonstanciées, sont un très divertissant et très instructif florilège de formules que nous employons tous, le plus souvent sans en connaître l'origine.

empty