Langue française

  • « Bagarre : En Bretagne, jadis, il y avait des bagarres de bistrot assez marrantes. C'était du rugby sans arbitre.
    Oisiveté : J'adore. J'ai des rendez-vous avec moi. Je peux faire des kilomètres (des miles) pour aller retrouver une lumière, seulement une lumière, rien qu'une lumière. » Tour à tour poète, critique, humoriste, moraliste, Olivier de Kersauson se dévoile à travers ce dictionnaire très personnel, posant un regard sans détour sur notre époque, sur son enfance, ses désirs et ses rêves, en essayiste et en conteur. Ses écrits évoquent un monde complètement disparu et dessinent la philosophie d'un aventurier, libre dans tous les sens du terme.

  • De Brest à Tahiti, des Marquises au détroit de Magellan, Olivier de Kersauson nous emmène en mer. Là où le temps est autre : long, dense, il s'étend pour permettre de réfléchir, aimer ou se battre. Anecdotes des quatre coins du globe, souvenirs doux-amers et contemplations enchantées... Voici le catalogue singulier d'un marin-poète, amoureux de la nature et des éléments qui se déchaînent. Profitons de ce qui émerveille, dépêchons-nous de saisir la lumière du monde !

  • Détenteur de nombreux records, dont celui du tour du monde en solitaire et lauréat de deux trophées Jules Vernes. Record du tour du monde en solitaire, lauréat de deux trophées Jules Vernes et détenteur de multiples autres records, le mythique Olivier de Kersauson se dévoile dans ce témoignage. Alors qu'il décide de se retirer définitivement de la compétition, il revient sur ses courses et ses plus grands exploits. Dans une tonalité intimiste, il évoque pour la première fois sa vie, ses sentiments et ses amitiés dont celle avec Tabarly. Une formidable ode à la mer, empreinte de sincérité, de pudeur et de passion.

  • Portrait du célèbre navigateur français qui a remporté en 2004 pour la deuxième fois le tour du monde en solitaire. Partant du principe que l'homme libre part pour apprendre et revient pour rendre compte, Olivier de Kersauson raconte sa géographie maritime. Il fait le portrait de ses mers comme il pourrait dresser le portrait d'une femme. Il nous révèle son destin singulier de skipper d'exception.

  • Ce livre d'images est destiné à tous les amoureux de la mer. Page après page défilent « gueules » et types de marins, pris sur le vif et décrits avec superbe par Olivier de Kersauson.

    Appuyé par des collections privées et les fonds de négociants professionnels de toute la France, Marins d'antan présente de nombreux documents inédits.

  • En 71 jours, 14 heures, 22 minutes et 8 secondes, Olivier de Kersauson remporte le Trophée Jules Verne en pulvérisant de 3 jours et plus de 7 heures le record du Tour du monde à la voile, en équipage et sans escale, détenu jusque-là par Peter Blake. Ce livre nous restitue toutes les émotions et tous les dangers de cette immense aventure de mer. On y découvre le récit au quotidien d'une navigation superbe, l'affrontement du trimaran avec la mer sur la plus belle route maritime qui existe : le Tour du monde sans escale par les trois caps. " L'histoire de cet exploit se lit comme un palpitant roman d'aventures : la vie du bord et des hommes, la fatigue, le manque de sommeil, la tension permanente sur ce parcours impitoyable, humide, toujours humide, souvent glacé, dangereux et fascinant, mais éblouissant de beauté et de force, comme tous les océans du monde.

  • J'ai voulu faire ce périple parce que cette côte a toujours été pour moi sujet d'émotion. Je sais que cette Bretagne vue de la mer, nous, les marins, nous sommes les seuls à la voir ; je voulais que nos mères, nos femmes et nos filles puissent partager le regard que le monde maritime porte sur cette côte, qui est, et vous allez le découvrir, une des plus belles du monde.

    Olivier de Kersauson À bord du trimaran 0cean Alchimist, le célèbre marin se livre avec l'aquarelliste Michel Bellion à un authentique cabotage artistique. Un tour du littoral breton pour le plaisir de tous : tandis que Kersauson évoque ses chers rivages armoricains, Michel Bellion esquisse une côte échancrée, douce ou apaisée.
    De Saint-Malo à Saint-Nazaire, en passant par Ouessant, Belle-Île ou Molène, l'artiste, d'un trait élégant et vif, saisit ce qu'Olivier de Kersauson rapporte avec ses mots hauts en couleur et son verbe inimitable.
    Un album de voyage d'une grande beauté qui dévoile une Bretagne charnelle, violente et magique, une Bretagne que seuls les marins connaissent.
    Marin d'exception, Olivier de Kersauson a notamment remporté le trophée Jules Verne à deux reprises, à bord de son trimaran géant : le Géronimo.
    Michel Bellion est peintre officiel de la Marine depuis 2003.

  • De Saint-Malo à Saint-Nazaire, en passant par Ouessant, Belle-Ile ou Molène, Michel Bellion, d'un trait élégant et vif, saisit ce qu'Olivier de Kersauson rapporte avec ses mots hauts en couleur et son verbe inimitable.
    Un album de voyage d'une grande beauté qui dévoile la Bretagne charnelle, violente et magique, une Bretagne que seuls les marins connaissent.

  • - Tout a commencé dans les années 1960, par une amitié d'enfants qui se retrouvaient chaque été à la Trinité-sur-Mer, après une année scolaire d'attente impatiente.Avec une bande de copains, Philip Plisson et Olivier de Kersauson s'initièrent à la voile sur des ponants. C'était le temps des nouvelles sensations : la liberté, l'écume qui fouettait le visage, l'odeur des varechs, les premières amours dans la lumière de l'été... Cette lumière si spéciale à la Bretagne, mystérieusement changeante au gré des saisons, que Philip Plisson nous restitue aujourd'hui dans son travail photographique.Pour la première fois, ces deux Bretons de coeur s'associent pour nous faire partager leur vision inédite et très personnelle de la Bretagne maritime, dans la beauté des images et la musique des mots.

    - Philip Plisson est né en 1947. En 1982, cet amoureux de la mer s'installe définitivement à La Trinité-sur-Mer, le port où il passe ses vacances depuis l'enfance. Photographe au talent largement salué, il est admis en 1991 au sein du corps historique et restreint des Peintres de la Marine. Son travail regroupe aujourd'hui plus de 400 000 images et une quarantaine de livres réalisés dont Bretagne horizon ;Ouessant, l'île où finit la terre ; Phares Ouest ; Pêcheurs d'Images ; La Mer ; La Mer au jour le jour ; Le Queen Mary 2, naissance d'une légende ; Les Couleurs de la Mer ; La Mer, avenir de la Terre et la collection "Entre Ciel & Mer".Champion de voile, amoureux des grands espaces et écrivain, Olivier de Kersauson de Pennendreff est né à Bonnétable dans la Sarthe, le 20 juillet 1944. Il rencontre la mer dans ses toutes premières années en bordure de la propriété familiale, près de Morlaix. En 1964, il effectue son service militaire à bord de Pen-Duick, et devient dès lors l'un des équipiers favoris d'Éric Tabarly, aux côtés duquel il restera durant 10 ans.Il se lance dans l'aventure des multicoques dans les années 1980 et battra de nombreux records (record du Tour du monde en solitaire en 1988-1989, record du Trophée Jules Verne en 2004 notamment).Ses propos caustiques, sa grande culture et son immense talent d'improvisateur lui valent un grand succès à la radio (Les Grosses têtes sur RTL, On va s'gêner sur Europe 1)En 2008 il publie Ocean's Songs, récit de sa vie et essai de géographie maritime, vivement salué par la critique, et vendu à plus de 250 000 exemplaires.

empty