• J'espère qu'on me comptera pour quelque chose l'aventure de la petite Volanges, dont vous paraissez faire si peu de cas : comme si ce n'était rien, que d'enlever, en une soirée, une jeune fille à son Amant aimé, d'en user ensuite tant qu'on le veut et absolument comme de son bien, et sans plus d'embarras ; d'en obtenir ce qu'on n'ose pas même exiger de toutes les filles dont c'est le métier ; et cela, sans la déranger en rien de son tendre amour... En sorte qu'après ma fantaisie passée, je la remettrai entre les bras de son Amant, pour ainsi dire, sans qu'elle se soit aperçue de rien.

  • L'oeuvre intégrale annotée :
    Valmont s'adonne, avec son ancienne amante la marquise de Merteuil, au jeu cruel du libertinage. De l'ingénue Cécile tout juste sortie du couvent à la présidente de Tourvel, femme mariée et de grande vertu, aucune loi morale ni religieuse ne l'arrête. La marquise a, elle aussi, de belles proies à séduire. Qui sortira gagnant ?

    Cible : Lycée.

    Dossier thématique (+/- 250 signes).
    Les femmes et la société.
    Par Clélie Millner.

    Histoire de l'oeuvre, biographie de l'auteur.
    L'image de la femme au XVIIIe siècle.
    La société mondaine, théâtre d'une guerre des sexes.
    Une dénonciation du sort fait aux femmes ?

    Prolongements interdisciplinaires.
    Éducation morale et civique.
    Histoire des arts.

    Vocabulaire, exercices, écrits et oraux groupements de textes et lecture d'images autour de l'oeuvre.

    Le + pour l'oral :
    En partenariat avec Audiolib, des extraits de l'oeuvre lus par des comédiens et accessibles par flashcodes.

  • Cette nouvelle édition de Laclos dans la Pléiade, établie par Laurent Versini, succède à celle de M. Allem qui avait paru en 1932.
    Elle comprend une préface, une chronologie, une bibliographie. Les Liaisons dangereuses, Des Femmes et de leur éducation, Critique littéraire, Pièces fugitives, Lettre à Messieurs de l'Académie française sur l'éloge de M. le Maréchal de Vauban. Projet de numérotage des rues de Paris. oeuvres politiques. Correspondance. Notices, notes, variantes, index.

  • "Venez apprendre comment, nées compagnes de l'homme, vous êtes devenues son esclave. Apprenez qu'on ne sort de l'esclavage que par une grande révolution. Cette révolution est-elle possible ? C'est à vous seules à le dire."

  • Qu'est-ce que la "verve" ? Pour la définir, les dictionnaires, comme le Grand Littré et le Petit Larousse, ont recours à une métaphore : "chaleur d'imagination" disent-ils...
    Bonheur d'expression qui surprend le lecteur, arrêté soudain par un "mot", une réflexion, une répartie, dont la justesse et la cocasserie inattendue le laissent ravi devant la page ouverte. Depuis que la langue existe, la verve n'appartient qu'à ceux qui sont pris parla rage des mots et du verbe. Bref, tous les grands créateurs et les virtuoses du langage. Mais elle n'apparaît pas seulement dans les oeuvres imprimées ; certains la confient à leur journal intime, ou la sèment en formules heureuses dans la conversation.
    Les plus brillantes (qui ne sont pas toujours les plus connues) sont rassemblées dans cette collection.

  • Pour vous autres hommes, les défaites ne sont que des succès de moins ; vous pouvez resserrer ou rompre les liens de l'amour à votre guise ; votre seul malheur est de ne point gagner. Dans cette partie inégale, notre fortune, à nous femmes, est de ne pas perdre et, sans cesse, nous devons faire preuve de talent, de perspicacité, de ruse pour y arriver et surmonter bien des obstacles.



    « Adapter, c'est travailler le texte au corps...? Rencontrer un texte brut, sauvage, foisonnant, touffu, insolent, hors des sentiers battus, dont les mots sont sculptés dans une langue inimitable... Voyager en territoire inconnu, traverser des labyrinthes, se perdre dans les contrées fictives d'un auteur... S'immiscer, se mouvoir dans les méandres et les soubresauts d'une pensée... S'enivrer, s'étourdir dans des flots de mots jusqu'au vertige... de là, naît le désir d'adapter une oeuvre pour la donner à entendre. » Christine Letailleur.

empty