Sports mécaniques autre

  • La grande aventure des « Titanic du ciel ».

    À l'instar des paquebots des Années folles, les dirigeables ont joué le rôle d'ambassadeur des grandes nations. Comme eux, ils furent des mythes voués à la disparition, le fruit d'une technologie dont l'Histoire n'a bien souvent retenu que le pittoresque et la légende.
    L'aventure, qui commence en France avec la montgolfière, puis se poursuit avec l'aérostat, a conduit les ingénieurs à chercher les moyens d'améliorer la maniabilité des ballons.
    En 1900, c'est le comte Ferdinand von Zeppelin, proche du Kaiser, qui fit passer le dirigeable du stade expérimental à sa version stratégique durant la Grande Guerre.
    Ce fut pourtant avec la paix revenue qu'ils gagnèrent l'admiration du monde entier, grâce à leurs exploits tout autour du monde. Et ce fut le régime nazi, qui cherchait un prétexte pour les discréditer au profit de l'avion, qui en expurgea l'histoire après la catastrophe du Hindenburg, en 1937 !

  • C'est l'une des traditions de la République française  : à chaque président sa voiture. De la mythique Citroën DS 19 qui sauva la vie du général de Gaulle lors de l'attentat du Petit-Clamart en 1962 au Peugeot 5008 d'Emmanuel Macron, ce livre permet pour la première fois un retour en images sur 60 ans de véhicules présidentiels, couvrant ainsi toutes les mandatures de la Ve République.
    Chaque voiture présidentielle fait l'objet d'un chapitre détaillé comportant aussi bien l'histoire des modèles de série ayant servi de base aux modèles présidentiels, que les spécificités de ces derniers, conçus pour les défilés, le confort et la sécurité des chefs d'État. Les documents d'archives rares et inédits dessinent en creux une histoire singulière de l'industrie automobile française et rappellent au passage certains temps forts de la Ve République.

empty