Idees Plus

  • Dès le premier jour de mobilisation Georges Guynemer décide de s'engager, désireux de défendre sa patrie. Mais sa nature frêle va empêcher son engagement. Heureusement le capitaine Bernard-Thierry détectera la volonté exceptionnelle de ce jeune homme. D'abord mécano, il deviendra élève pilote à Pau puis à Avord avant d'être affecté le 8 Juin 1915 à l'escadrille MS3, ou il obtient son brevet de pilote.

    Sa rencontre avec le capitaine Brocard et Jules Védrines sera électrique, mais fondatrice du futur grand pilote. Il ne faut pas longtemps à Guynemer pour être remarqué. D'abord comme pilote d'observation puis comme pilote de chasse.
    Sa première victoire ne tarde pas : elle aura lieu avec son mécanicien Charles Guerder à bord d'un Morane Saulnier type Parasol face à un Aviatik C le 19 juillet 1915. L'escadrille MS3 devient la N3 et de nouveaux avions bien plus performant sont reçus : des Nieuport 10. A bord de ses Vieux Charles successifs, Guynemer va alors accumuler les victoires : inventant des tactiques de combats aériens, toujours en quête d'améliorer ses appareils. En Mars 1916 c'est le départ pour Verdun...

    Le 13 Mai 1916, le sous-lieutenant Georges Guynemer porte le drapeau de l'aviation militaire.
    As de l'aviation avec déjà 8 victoires homologués, chevalier de la Légion d'Honneur, Il n'a alors que 21 ans ! Sans attendre, Guynemer repart au front, dépassant la fatigue et la douleur, tout entier dans sa mission....

  • Le fulgurant destin des premières femmes pilotes qui feront de l'aéronautique un monde d'exploit !

    Marie Félicie Élisabeth Marvingt est née à Aurillac le 20 février 1875.
    Elle est surnommée « la fiancée du danger », elle est une pionnière de l'aviation en France et l'une des meilleures alpinistes du début du siècle dernier. Licenciée en lettres et parlant sept langues - dont l'esperanto - , elle était titulaire de trente-quatre décorations dont la Légion d'honneur et la Croix de guerre avec palmes.

  • Charles Augustus Lindbergh, pionnier de l'aviation américaine, surnommé " L'aigle solitaire " entre dans la légende en devenant le premier pilote sans escale et en solitaire à relier New York à Paris entre le 20 et 21 mai 1927 en 33 heures et 30 minutes, à bord de son avion Spirit of Saint Louis.

  • Découvrez la fabuleuse histoire de ces deux célèbres pionniers américains de l'aviation :
    Les frères Orville et Wilbur Wright.
    Ils sont à la fois chercheurs, concepteurs, constructeurs et pilotes.

  • Premiers brevetés de l'aéronautique, ils furent des pionniers de l'aviation. Latham, les frères Wright ou Santos-Dumont sont restés dans les mémoires, mais Etienne Bunau-Varilla, Louis Paulhan, Paul Tissandier, Henri Rougier ou Alfred Leblanc furent également reconnus en leur temps. L'occasion de redécouvrir les facettes oubliées de ces hommes exceptionnels qui ont tous contribué à écrire l'Histoire.

    Hubert Latham arracha au ciel bien des records avant de mourir sous la fureur d'un buffle en Abyssinie ! Louis Paulhan était " Le roi des Airs " en 1910 acclamé en Amérique ; Etienne Bunau-Varilla fut un valeureux héros de la première guerre mondiale. Henri Rougier fut un célèbre pilote de course automobile ; Santos Dumont, fantasque milliardaire au bon coeur fit le premier vol attesté, les frères Wright écrivirent l'histoire à Kitty Hawk et en Europe, tandis qu'Alfred Leblanc fut le grand témoin de bien des exploits !

    Le second consacré aux 18 premiers pilotes brevetés de l'histoire, complément indissociable des premiers tomes d'Histoire de l'Aéronautique.

  • Le fulgurant destin de Charles Nungesser, as de la Première Guerre Mondiale disparu en 1927 au-dessus de Terre-Neuve alors qu'il tentait, accompagné de François Coli, de réussir la première traversée de l'Atlantique en avion, a laissé dans l'Histoire de France un parfum de légende. Doué d'une force physique hors du commun, d'un courage sans faille et d'une absolue fidélité à son idéal chevaleresque, il a enchaîné les exploits les plus extraordinaires avec une stupéfiante audace. Cette BD s'inspire du panache et de l'engagement d'un homme qui a marqué le début du XXème siècle, au tournant d'une modernité qu'il avait comprise et dont il pressentait les développements futurs.

  • Célestin Adolphe Pégoud fut en son temps l'un des pilotes les plus connus au monde. Il fut le premier à oser voler. la tête en bas ! Il fut le génial inventeur du looping, de la voltige et précurseur avec Domenjoz et Perreyon des patrouilles acrobatiques !

    Il prouva en 1913 l'efficacité du parachute en réalisant lui-même les premiers sauts en situations réelles. Il réussira également d'incroyables manoeuvres d'arrimage d'un avion en plein vol s'accrochant le long de la coque d'un navire de guerre !

    Mais l'Histoire fut hélas cruelle avec lui. Car celui qui fut le premier « As » de la première guerre mondiale avec six victoires, mourra au combat le jour même d'arrivée de sa distinction ! Ses vainqueurs reviendront sur les lieux du combat et lanceront une couronne de laurier avec l'inscription « à Pégoud, mort en héros pour sa patrie. Ses adversaires. »

  • En 1909, l aviation suscite bien des passions et des carrières. L Aéro-Club de France a déjà décerné un brevet de pilote aux plus célèbres précurseurs en cours d année... Mais qui oserait porter le numéro 13, alors symbole de malheur ? Qui peut prétendre au prestigieux et historique n°1 ? Les histoires de ces hommes exceptionnels, de ces premiers pilotes de l Histoire... de Blériot à Wright !

  • Découvrez la fabuleuse histoire de Roland Adrien Georges Garros.
    Né le 6 octobre 1888 à Saint-Denis de La Réunion, Roland Garros est un aviateur français. Lieutenant pilote lors de la Première Guerre mondiale, il doit sa célébrité à ses exploits sportifs en aviation, et surtout à la toute première traversée aérienne de la Méditerranée, qu'il effectua le 23 septembre 1913.

    Il a mis au point une technique permettant le tir à travers l'hélice d'un avion de chasse.
    Il meurt dans un combat aérien, le 5 octobre 1918 à Saint-Morel, près de Vouziers, dans les Ardennes.

empty