Ecole Des Loisirs

  • Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. La désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux-nés inaptes sont « élargis », personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique. Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire. A partir de 12 ans.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le fils

    Loïs Lowry

    Les pêcheurs l'ont surnommée Claire de l'eau. Quand ils l'ont arrachée aux flots et ramenée au village, la jeune naufragée ne se souvenait de rien, sauf de son prénom. Personne ne sait qu'elle a grandi dans la communauté, une société où les couleurs n'existent pas et où les émotions sont interdites. Personne ne peut imaginer qu'elle a été programmée pour être mère porteuse, qu'elle a été inséminée à l'âge de quatorze ans, qu'elle a eu un fils, qu'on le lui a arraché. Depuis, Claire n'a plus jamais été la même, obsédée par cet enfant qu'elle a tenu une seule fois dans ses bras, hantée par ses boucles blondes et ses yeux clairs. Elle fera tout pour retrouver son fils, jusqu'à accepter un terrible sacrifice...

  • Messager

    Loïs Lowry

    L'hospitalité et la bienveillance y régnaient. On y chantait souvent. Les malheureux y trouvaient refuge et ni leurs faiblesses ni leurs différences n'étaient tenues pour des défauts. Mentor était un maître d'école sage et respecté. Le Troc servait à échanger des biens agréables et nécessaires. Tout autour, Forêt veillait. Et puis, l'inquiétude et le secret ont fait leur entrée à Village. Quelque chose a changé. Matty a naguère été accueilli à bras ouverts à Village, alors qu'il était un réfugié révolté, abîmé par la violence et la misère, et voilà qu'il entend parler d'un projet de fermeture des frontières. Lui qui ne rêve que de guérisons et de vies calmées, grâce au don extraordinaire qu'il vient de se découvrir, il voit les rancoeurs, les envies et les peurs naître partout. Même Forêt devient menaçante. Pourquoi ? Est-il encore temps de revenir en arrière ? Entre 12 & 16 ans.

  • Will Parker se prépare à la Cérémonie depuis l'enfance. Ce jour-là, iI y aura une fête au village, puis un gigantesque Tripode de métal arrivera et l'emportera avec tous les autres jeunes de quatorze ans. Quand Will reviendra, il sera Coiffé de la Résille d'argent et fera alors partie du monde des adultes. Comme eux, il sera heureux de servir les Tripodes, sans jamais remettre en question leur autorité. Will est censé attendre ce moment avec impatience, pourtant il renâcle, il s'interroge, il doute. A-t-il envie de ressembler aux adultes autour de lui ? Un Vagabond lui a appris l'existence des Non-Coiffés, un groupe de rebelles cachés dans les Montagnes blanches. Pour échapper à la Cérémonie, Will est prêt à s'enfuir pour les rejoindre. Et s'il n'était pas le seul à vouloir échapper à son destin ?

  • Lorsque, le 20 juillet 1969, les astronautes américains de la mission Apollo 11, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, posent le pied sur la Lune, ils réalisent un vieux rêve de l'humanité qui a déjà inspiré quelques auteurs, et notamment Herbert George Wells. En effet, dès 1901, ce dernier imagine deux personnages bien différents, le savant Cavor et l'homme d'affaires Bedford, qui, ayant accompli presque secrètement cet exploit, rencontrent les habitants de la Lune et découvrent un nouveau mode de société...C'est dans ce roman qui invite au voyage et à la réflexion qu'apparaît la fameuse « cavorite », ce matériau imaginaire libéré des lois de la gravité qui va permettre aux deux héros de propulser leur engin spatial jusqu'à la Lune. La lecture de récits d'anticipation consacrés, notamment, aux « voyages lunaires » est recommandée dans les programmes en classe de 5e pour illustrer l'entrée « Imaginer des univers nouveaux ». 12/13 ans.

  • Il suffit qu'un astéroïde traverse notre ciel pour que tout le monde pose la même question : y a-t-il, ailleurs que sur la Terre, des créatures intelligentes ? Ces créatures existent, en tout cas dans l'imagination des écrivains. Ceux dont les nouvelles sont réunies ici répondent, de multiples manières, à la question que ne cessent de se poser les hommes...

  • À quatorze ans, Matt est un Seigneur de la drogue. Après la mort d'El Patrón dont il était le clone, l'adolescent a hérité d'Opium, un pays créé de toutes pièces entre les États-Unis et le Mexique pour y développer la culture du pavot. Aujourd'hui, tous s'attendent à le voir suivre les traces de l'ancien Seigneur d'Opium dont il partage l'identité, l'ADN et peut-être davantage...

  • Pour les auteurs de SF, les robots sont toujours source de chaos : désintégration dans telle nouvelle de Conan Doyle, menace d'un désastre final dans telle autre de Marcel Schwob ou d'Abraham Merritt, dangereuses créatures non organiques chez Rosny Aîné... Pourtant, pour rien au monde les humains n'y renonceraient...

  • El Patrón a cent quarante ans et il est l'homme le plus puissant du monde. Il règne sans partage, depuis son luxueux palais décoré de son emblème, le scorpion, sur Opium, ce nouveau pays créé au xxie siècle, entre le Mexique et les États-Unis, entièrement dédié à la culture du pavot et à l'enrichissement des trafiquants de drogue. Pour l'heure, El Patrón n'a pas l'intention de mourir. Il veut vivre neuf vies, comme les chats et les démons. C'est à cela que servent les clones, des réservoirs d'organes jeunes et sains, des presque humains que l'on décérèbre à la naissance. El Patrón est si orgueilleux qu'il a exigé que Mat, son clone, fasse exception à la règle et grandisse avec son cerveau. Le problème, c'est que, quand on a un cerveau, on s'en sert.

  • Le jeune will parker a donc rejoint les rangs des rebelles qui se cachent dans la montagne (voir le premier tome : les montagnes blanches).
    Nous le retrouvons ici chargé de s'introduire clandestinement chez les tripodes pour y découvrir un moyen de combattre l'ennemi qui a colonisé la terre.
    Avec lui et son compagnon, nous pénétrons dans la cité oú règnent une chaleur, une pesanteur et une tyrannie accablantes. le voici aux ordres d'un de ces maîtres vénérés qui ont réduit leurs esclaves humains à l'état d'animaux domestiques voués à une usure rapide.
    Le jour approche oú, de toute façon, la race des hommes sera rayée de la surface d'une planète dont l'atmosphère lui sera devenue, à la lettre, irrespirable.
    Will réussira-t-il à accomplir sa mission ? pourra-t-il s'évader à temps, en possession de renseignements qui permettront aux hommes de mettre au point la contre-attaque ?
    Son combat - terrible - nous est magistralement raconté dans ce deuxième volet de la trilogie des tripodes.

  • Le jeune parker et ses camarades ont accompli leur mission de renseignement au coeur de la cité des maîtres, oú les coiffés sont esclaves.
    Les éléments qu'ils rapportent vont pouvoir permettre aux hommes libres d'envisager un soulèvement. la résistance, sous les ordres du chef providentiel julius, passe à l'attaque.
    Will, henry et beanpole vont une fois de plus payer de leur personne, on s'en doute. destruction d'un tripode, capture des maîtres qui le pilotent et sabotage simultané des trois cités ennemies, tels sont les objectifs qu'il faut atteindre.
    Pourront-ils l'être à temps, c'est-à-dire avant la destruction du genre humain, qui est d'ores et déjà programmée par l'occupant ? si oui, à quel prix et dans la perspective de quel avenir ?
    Sur ce volume, qui fait suite aux montagnes blanches et à la cité d'or et de plomb, se clôt - non sans quelque gravité - la trilogie des tripodes.

empty