Louis Soutter, probablement

Louis Soutter, probablement (préface Michel Thévoz)

À propos

Aujourd'hui mondialement reconnues, les peintures de Louis Soutter (1871- 1942) n'ont été remarqués de son vivant que par des proches. Parmi eux, Le Corbusier et Jean Giono ont été subjugués par le trait libre de l'artiste, vrai sismographe de l'âme.
Violoniste talentueux, marié à une riche Américaine, Soutter mène pourtant une vie d'errance jusqu'à son internement forcé à l'âge de 52 ans dans un asile du Jura suisse. C'est là qu'il parvient à donner forme à une des oeuvres les plus inclassables de l'histoire de l'art.
L'écriture souple et subtile de Michel Layaz nous entraîne le long de cette vie marquée par une rare sensibilité, par la solitude, ponctuée aussi par quelques éclats de lumière et transportée surtout par la puissance de la création.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782889279371

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    10.5 cm

Michel Layaz

Michel Layaz, qui vit à Lausanne et à Paris, signe ici son huitième roman. Il incarne au mieux une littérature exigeante et accessible. Son principal succès, Les Larmes de ma mère, a été repris en poche chez Points Seuil.

empty